Eclairage automatique par détection de mouvement (capteur infrarouge)
           
Notre 'jardin' ne dispose d'aucun éclairage. Heureusement, il y a une prise murale (étanche !).
J'ai donc souhaité mettre en place un petit dispositif pour allumer automatiquement une lampe sur pied.
Le 'cahier des charges' intial prévoit de stopper le dispositif durant les heures de jour.
Il faudra donc connecter le matériel suivant :
- une carte Arduino Uno (la plus simple et la moins onéreuse)
- un relais 220 Volts
- un capteur infrarouge
- une horloge avec une pile pour le maintien de l'heure en cas de coupure de courant.
           

   
Le branchement du capteur est très simple.
Un fil pour l'alimentation 5 Volts, un fil pour la masse et un fil pour une entrée numérique
(par exemple, 2).
Le câblage du relais est tout aussi simple.
Un fil pour l'alimentation 5 Volts, un fil pour la masse et un fil pour une entrée numérique
(par exemple, 3)
Le relais, côté 220 Volts, dispose de trois connecteurs : un pour la masse, un pour alimenter la lampe quand le relais est fermé (ce qu'on souhaite dans ce cas), un pour l'alimenter quand le relais est ouvert.
Il faut un câble de plus pour le module RTC.
Un pour l'alimentation 5 Volts, un pour la masse
et deux pour deux entrées analogiques (par exemple, A3 et A5).
           
Le premier essai, sans lampe et sans horloge
           

           
Un détecteur de mouvement est connecté.
Deux LEDs sont connectées en parallèle.
Coût total des composants, du chargeur, du boîtier et de la visserie :
moins de vingt euros.
Coût estimé en dépense énergétique annuelle : moins d'un euro.

Voir le code source.
- La lampe s'allume dès l'ouverture de la porte du placard du four.
- Elle s'éteint quand la porte du placard est fermée.
- Elle s'éteint au bout de vingt secondes si on s'éloigne du placard, en laissant la porte ouverte. Elle se rallume, si on se représente devant la porte.
- Elle reste allumée le temps qu'il faut, tant qu'on s'agite devant la porte.