Le développement informatique

Je programme des micro-ordinateurs depuis avril 1979 et j'ai commencé leur collection dans les années 2000. Mon tout premier appareil fut un Commodore PET 2001 programmable en GwBasic. Puis ce fut le tour, en 1981, de l'Apple II e et des programmes également réalisés en Basic. Enfin, commença l'épopée des ordinateurs sous MsDos, puis sous Windows : Logabax, Tandon... et bien d'autres pour des programmes développés en Pascal, en C, en Java... et enfin sous WinDev de la version 1 à la version 20. Actuellement, je programme sous Asp.Net C#.
     
     
Après les premiers mois d'initiation, j'ai transporté chaque matin mes ordinateurs personnels dans mes classes. L'utilisation principale était celle de 'pédagogiciels' développés petit à petit, au fur et à mesure des besoins et en suivant l'évolution des appareils. Ainsi,le PET 2001 ne disposait que de 4 Ko de mémoire et utilisait un magnétophone à cassettes pour lire et stocker les données. Difficile dans ces conditions de proposer à des élèves des lectures de textes et des questionnaires. (Néanmoins, l'achat d'un second magnétophone m'a permis de developper un premier logiciel de gestion des adhérents d'une association, le groupe 123 d'Amnesty International, à Cluses.) Avec l'arrivée de l'Apple IIe et de son double lecteur de disquettes, les applications ont pu prendre un peu plus d'ampleur. Avec le langage C acheté spécialement pour le Logabax, j'avais développé une première application télématique pour les écoles. Un serveur leur permettait d'échanger des messages, de poster des journaux de classe ou des annonces... Les collègues ont également pu connaître ainsi leurs affectations au mouvement des instituteurs. Les élèves utilisaient le Minitel de leur classe ou l'ordinateur du plan 'Informatique PourTous' Exel 100.

Durant environ quarante ans, j'ai principalement développé des logiciels éducatifs, ou des applications destinées aux écoles, de plus en plus complets, de plus en plus ambitieux. Quelques-uns ont été édités et vendus par un distributeur 'Sylemma Andrieu'.
Ils ont d'abord été distribués sur disquettes, puis sur CD, et enfin mis en ligne pour une utilisation sans installation sur PC, Mac, Linux...
Certaines versions ont été portées sur tablettes et sur smartphones.
Retenons, pour les pédagogiciels, la dernière version de WebEcolia qui proposait l'accès en ligne à des milliers d'exercices en français, en mathématiques et en anglais, avec un suivi personnalisé des résultats. Ce site a été fermé lors de mon départ de l'éducation nationale en juillet 2014.

Les exemples de code ci-dessous permettent tous d'afficher les tables de multiplication de 0 x 0 = 0 à 10 x 10 = 100.
Pour résoudre des problèmes d'affichage, dans certains cas, les guillemets ont été remplacés par des apostrophes.
     
GWBASIC

10 CLS
20 PRINT 'TABLES'
100 FOR T = 0 TO 10
110 FOR G = 0 TO 10
120 PRINT T ;' x '; G; ' = '; T*G
130 NEXT G
140 PRINT ' '
150 NEXT T
 
TurboPascal

program Tables(output);

var t, g : integer;
begin
for t := 0 to 10 do
   begin
      for g := 0 to 10 do
      begin
         writeln(t, ' X ', g, ' = ', t*g);
      end;
   end;
end.
 
C ou C++

#include iostream

int main(int argc, char** argv)
{
   int t = 0;
   int g = 0;
   for (t=0; t <= 10; t++)
   {
      for (g=0; g<=10; g++)
      {
         printf('%ld x %ld = %ld\n',t,g,(t*g));
      }
   }
}
 
WINDEV

cChaine est une chaine = ''
T est un entier = 0
g est un entier = 0
POUR t = 0 A 10
   POUR g = 0 A 10
      cChaine = cChaine + t + 'x ' + g +' = ' + t*g
   FIN
FIN
 
ASP.NET C#

int t = 0;
int g = 0;
string cChaine = '';
for (t=0; t<=10; t++)
{
   for (g=0; g<=10; g++)
   {
      cChaine = cChaine + t + ' x ' + g + ' = ' + t * g +
      Environment.NewLine;

   }
}