Les additifs

Les préparations vendues en grandes surfaces et les mélanges de minotiers contiennent certains additifs, tout comme les pains des boulangers. Là encore, il faut savoir déchiffrer les étiquettes indiquant les compositions.
Les substances présentées dans le tableau sont détaillées en bas de page.
     
     
L'acide acétique peut être obtenu à partir de la distillation du vinaigre. On le fabrique industriellement à partir du méthanol.

L'acide ascorbique est naturellement présent dans le citron. On le retrouve également dans de nombreux fruits (agrumes) et légumes. Il tire son nom de 'anti-scorbut' qui est une maladie provoquée par l'absence de vitamine C. Dans le pain, il donne une mie plus blanche, une croûte plus brillante et il augmente le volume.

L'acide citrique est naturellement présent... dans le citron. D'où son nom. On le retrouve également dans de nombreux fruits (agrumes) et légumes. On produit l'acide citrique de façon industrielle en cultivant des moisissures.

L'amylase fongique provient de la fermentation de champignons microscopiques. Elle améliore la fermentation du pain et donne une meilleure couleur à la croûte.

Le carbonate de sodium est un composé minéral. On le trouve dans des gisements ou dans des cendres de végétaux (comme la salicorne). C'est un produit irritant!

Le dextrose est l'autre nom du glucose. On le produit à partir de l'amidon du maïs, du blé...

Le diphosphate disodique est utilisé comme agent levant. Il est dit sans danger à faible dose. Son usage courant dans les pains et les pâtisseries fait cependant craindre un dépassement nocif à la santé, notamment chez les plus jeunes et les gros consommateurs!!!

L'esters mono-et diacétyltartrique des mono- et diglycérides d'acides gras est un dérivé d'acide gras qui ne semble pas présenter de danger en dehors de son mode de production, souvent à base de produits transgéniques. A consommer avec modération en raison des risques de troubles digestifs!

Le glucono delta lactine est naturellement présent dans la nature et provient de la dégradation du glucose.

L'hémicellulase est produite naturellement par les levures et décompose la cellulose.

Le lactosérum est l'autre nom du 'petit lait', la partie liquide issue de la coagulation du lait lors de la fabrication du fromage.

La lécithine est naturellement présente dans le jaune d'oeuf, dans certains végétaux (comme le soja)...

La levure chimique est constituée de bicarbonate de sodium, d'acide tartrique et d'amidon. Le levure chimique, une fois mouillée, produit un dégagement de dioxyde de carbone qui fait lever la pâte.

Le monostéarate de sorbitane, issu de l'industrie, est sans danger sous réserve de limiter sa consommation. Sa présence dans de nombreux produits (pâtisseries, desserts, sucreries) conduit à un rapide dépassement de la dose maximale journalière conseillée, surtout chez les enfants!!!