Le four

Non ! Je n'utilise pas de four à bois. J'habite en appartement, et en location, qui plus est. Pas question de mettre un four en pierre dans le jardin, ni sur la terrasse.
J'utilise donc un four électrique. Pour des raisons de commodités, j'ai fait l'acquisition d'un four à pizza que j'utilise également comme four à pain et pour toutes les préparations qui ne demandent pas de la hauteur.
Le four double permet de cuire en une fois six à huit baguettes (ou 18 à 24 'petits pains').
Ce type de four permet également de régler séparément la température des deux chambres et, tout aussi important, de régler différemment la température de la voûte et de la sole.
Enfin, ces fours spécialisés permettent d'atteindre des températures inaccessibles aux fours traditionnels (400 à 450 °C).

Peu importe le type de four dont vous disposez. J'ai cuit de très bons pains dans des mini-fours électriques. Ce qui est important, c'est de bien le connaître et, donc, d'avoir fait de nombreux essais, de bien observer le déroulement (voire de noter), de goûter et d'accepter les échecs.
     
 
Si vous optez pour un modèle de ce genre, soyez attentifs aux points suivants :
- Le poids. (Certains modèles dépassent les 100 kg.)
- Le type d'alimentation électrique. (Il n'y a plus beaucoup de triphasé dans les maisons et les appartements.)ns les maisons et les appartements.)
- La puissance nécessaire. (Les prises traditionnelles ne supportent pas plus de 3.500 W. Certains fours consomment près de 20.000 W.)
     
On peut très bien cuire son pain dans le four familial.
Il est préférable de ne pas sélectionner 'chaleur tournante'.
     
Le coût de l'énergie

J'ai entendu (et j'ai lu) plusieurs fois une critique sur le coût supposé des préparations à la maison en raison de dépense en électricité, principalement pour le pain, les pizzas et les yaourts au four.
Le prix de revient final n'est évidemment pas la seule raison qui doit pousser à préparer soi-même sa nourriture. L'intérêt de la préparation, la qualité des ingrédients, le goût final, la fraîcheur... sont également à prendre en compte.
Néanmoins, si on veut s'intéresser uniquement au prix de revient, alors étudions le cas de l'électricité.
Un four consomme 3 kw/h.
Selon les fournisseurs, en 2018, le prix du kw/h se situe entre 0,15 et 0,17 €.
Votre four consomme donc entre 0,45 et 0,51 € par heure, à condition qu'il chauffe durant tout ce temps.
Pour un pain de 1,6 kg qui doit cuire une heure à une heure dix, à 240 °C, le coût maximal sera donc de l'ordre de 50 centimes.
Il faut ajouter à cela le coût du préchauffage, qui peut être réduit en enchaînant la cuisson de plusieurs pains.
Pour une pizza qui doit cuire environ quinze minutes à 400 °C, le coût maxiumal sera de l'ordre de 13 centimes.
Là encore, il faut compter le temps de préchauffage et essayer de réduire les coûts en cuisant plusieurs pizzas de suite.
Pour les yaourts qui doivent être réchauffés durant quatre heures entre 30 et 40 °C, le calcul est plus compliqué. Votre four est situé dans une pièce chauffée à 20 °C environ. Il ne va donc chauffer que pour remontrer de 20 à 40 °C, puis s'arrêter, puis rechauffer encore, s'arrêter... En admettant qu'il fonctionne la moitié du temps (ce qui me semble exagéré), la dépense totale pour un litre de yaourt, sera donc d'un euro. Rien n'interdit de mettre davantage de yaourts sur la plaque...
Pour les flans qui doivent être réchauffés à 180 °C durant trois quarts d'heure, la dépense en électricité sera inférieure à 50 centimes.