Carbonara

En préparant cette recette, je me suis aperçu que, comme souvent, il en existait diverses et que chacun défendait sa recette de carbonara.
En dehors des erreurs de base comme celles consistant à utiliser des lardons, de la crème, des olives, du thym et du laurier, à mettre les oeurs entiers, à déposer un oeuf cru sur le plat... d'autres "erreurs" sont pointées du doigt comme utiliser de la pancetta, du parmesan...
Alors, pour ne pas être en reste, j'ajoute qu'il ne faut pas préparer la recette en dehors de l'enceinte de Rome et qu'il ne faut pas cuire les pâtes dans une eau qui ne serait pas puisée dans la fontaire de Trevi.
     
 
   
Ingrédients Des oeufs, du pecorino, du guanciale, de l'huile d'olive
     
 
     
Cassez les oeufs (un par personne plus un) et mettez les jaunes dans un grand bol. (Les blancs ne sont pas utilisés.) Salez (pas trop), poivrez.
Ajoutez le pecorino râpé, (ou le parmesan) selon votre goût.
Battez les oeufs et le fromage jusqu'à obtenir un mélange crémeux (voire même mousseux).
   
 
     
 
     
Faire revenir le guanciale tranché (ou la pancetta tranchée), dans une poêle, avec un peu d'huile d'olive. La charcuterie doit être dorée.  
     
 
     
Cuisez les pâtes dans une grande quantité d'eau salée bouillante Quand l'ébullition reprend, goûtez une pâte.
Égouttez-les (Pas trop ! Les pâtes doivent être assez humides.).
 
     
 
     
Ajoutez deux ou trois cuillères à soupe de l'eau de cuisson des pâtes dans les jaunes. Mélangez. Mettez les pâtes dans un plat. Versez les jaunes sur les pâtes.
Ajoutez la charcuterie.
Mélangez.
Ajoutez un peu de fromage râpé.